Les primes versées par mon employeur

 

 

 

La participation


L’intéressement


L’abondement

 

 

 

L’intéressement et la participation sont deux types d’accord collectifs qui peuvent être mis en place par l’entreprise :

La participation

La participation est un dispositif légal, obligatoire lorsque l’entreprise compte plus de 50 salariés, prévoyant la redistribution au profit des salariés d’une partie des bénéfices qu’ils ont contribué à réaliser par leur travail. Une quote-part de participation n’est versée que si l’entreprise dégage des bénéfices sur l’exercice considéré.


 

 

 

L’intéressement

L’intéressement est un dispositif facultatif, qui répond à la volonté de l’employeur d’associer financièrement ses salariés aux performances de l’entreprise, sur la base de critères objectifs. Ces critères peuvent être, par exemple, la progression des résultats, la croissance de la productivité, l’amélioration des prestations clientèle, etc...
Le versement de la prime d’intéressement et son montant dépendent de la réalisation des objectifs définis dans l’accord collectif signé entre l’entreprise et ses partenaires sociaux. La répartition de l’intéressement entre les salariés y est également définie.

Votre employeur verse la participation et l’intéressement avant le premier jour du 6ème mois suivant la clôture de l’exercice de référence (soit avant le 1er juin pour une entreprise dont l’exercice est clôturé le 31 décembre).
Vous aurez alors la possibilité de verser tout ou partie de vos primes sur vos plans d’épargne.
La participation et l’intéressement ne rentrent pas dans le plafond de versement sur les PEE et PERCO (25% maximum du salaire brut annuel).

La fiscalité des primes investies

La fiscalité des primes investies

Si vous choisissez de percevoir vos primes celles-ci seront alors soumises à l’impôt sur le revenu.


L’abondement

Votre employeur peut décider de compléter vos versements (versements volontaires, participation et intéressement) sur vos dispositifs d’épargne salariale.

La fiscalité de l’abondement

La fiscalité de l’abondement